L’Œil de celui qui regarde — The Eye of the Beholder

Bonjour, nous sommes lundi et je viens juste de publier ma petite macro sur le site Macro Mondays. A priori pas là de quoi faire une chronique mais le défi proposé pour ce lundi 29 avril 2019 m’a bien plu et j’ai envie d’en parler avec vous. Le thème s’intitule : Eye of the Beholder, en français L’Œil de celui qui regarde. L’idée est que la beauté — d’une création quelle qu’elle soit, peinture, photographie, sculpture… — est avant tout dans le regard du spectateur. L’animateur du défi souhaite donc voir des choses qui ne sont pas habituellement considérées comme belles ou artistiques mais qui le sont pour nous.


“The quality of beauty lies on 
how beholder values an object.” 
― Toba Beta, My Ancestor Was an Ancient Astronaut

Grâce à l’internet, il est désormais facile de trouver des citations. En recherchant Beholder, j’ai trouvé Beauty, Heart et Mind. Autrement dit, si l’on se fie aux écrivains et aux penseurs de langue anglaise, la beauté se trouve dans le cœur ou dans l’esprit du spectateur d’une œuvre. Une notion que l’on peut rapprocher de « L’Art n’est pas le beau » dès lors que l’on admet que chaque être humain a sa propre définition de la beauté, que derrière une laideur convenue peut se cacher une réelle beauté, que la dégradation apportée par le temps recèle en elle sa beauté — le wabi-sabi — pour ne citer que quelques exemples.

Si je vous parle ainsi, c’est que ces mots qui n’étaient pas les miens jusqu’à aujourd’hui résonnent très fort en moi. Ce n’est pas la première fois que je photographie des objets non conventionnels. C’est même pour en faire émerger la beauté que j’y vois que je fais certaines de mes images, avec le secret espoir que cette beauté sera partagée. Voir pour exemples ma chronique Home Made Art. Même si c’est différent, ma recherche de l’abstraction n’est pas sans rapport avec cette émergence de la beauté cachée. D’un coup je viens de découvrir des mots, des concepts qui s’accordent avec ma démarche photographique et j’y vois un peu plus clair. J’arrive à mieux associer des mots à ce que je ressens, même si je suis encore loin d’une formulation claire de mon cheminement.

Pour Macro Mondays, j’ai choisi un sujet que j’ai déjà traité à plusieurs reprises : le garde-corps de ma véranda. J’y ai notamment consacré une mini-série de trois photos dont l’une a fait l’objet de l’article Niveaux de lecture. Sauf qu’aujourd’hui il est question de macro — au sens de photographie rapprochée ; le point de vue est forcément très différent. Cependant la matière, l’acier inox, ses reflets, sa granularité, sa finition brossée, restent au centre de mes préoccupations. « Tenir bon » — l’image ci-dessous — m’a servi de référence pour l’image de ce jour. Le noir et blanc, le contraste fort pour renforcer l’aspect métallique que j’aime tant, se retrouvent dans les deux images. Mais « Tenir bon » est un autoportrait [symbolique] tandis que « Eye of the Beholder » est formel, métallique à 100%, et l’humain en est absent.

Tenir bon

“Most beauty lies in the LIES of the beholder!” 
― Ashok Kallarakkal

J’adore cette formulation de M. Kallarakkal ! Un jeu de mots impossible à traduire mais la citation est tellement vraie. La beauté dans les MENSONGES de celui qui regarde. Nous mentons tous, nous nous mentons tous, qu’on le veuille ou non semble dire Ashok K. La beauté que nous percevons serait le fruit de nos mensonges. À moins que — autre lecture possible — ce soit les mensonges que nous créons qui sont beaux en tant que tels.

Sur cette forte pensée — ou pas — je vous laisse méditer — ou pas — et vous donne rendez-vous pour une prochaine photochronique. À bientôt les amis !

Auteur : bernardbouthors

Photographe amateur

Une réflexion sur « L’Œil de celui qui regarde — The Eye of the Beholder »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.