Le petit marron

L’automne est arrivé
Dans ma jolie bogue
Je n’ai pu rester

d’après une comptine pour enfants

Une image faite de rien : un marron ramassé le matin lors de ma balade du vendredi, posé sur la table de la cuisine, avec un arrière-plan flou mais composé sciemment, avec ses bulles de bokeh. Rien ou presque, parce que les choix d’une profondeur de champ minimale, d’une légère surexposition, d’une composition décentrée sont tout sauf le résultat du hasard. Le résultat de la pratique régulière de la photographie, en premier lieu de l’énergie et du temps consacrés à relever les défis du site ALJPHOTO. 

…un légume 19/09/2019

Photographie inspirée par le slogan “ Cinq fruits et légumes par jour ” et par mes souvenirs fantasmés des sixties.

Il manquait quelque chose à Quatre fruits ; l’erreur est réparée.

Fin de l’aventure des Cinq fruits et légumes par jour.

Quatre fruits… 18/09/2019

Photographie inspirée par le slogan “ Cinq fruits et légumes par jour ” et par mes souvenirs fantasmés des sixties.

Quelques dates de la carrière d’Andy Warhol :

  • 1962 – Diptyque Marylin,
  • 1962 Campbell’s Soup Cans,
  • 1964 – ouverture de la première Factory.

Rien n’est le fruit du hasard. Je lis en ce moment Just Kids, roman autobiographique de Patti Smith : sa vie avec Robert Mapplethorpe, comment ils sont devenus artistes, la bohème, le New York du Chelsea Hotel, de la Factory et — je l’ignorais — l’amour de Patti Smith pour la France, Paris, la poésie française, Rimbaud, Baudelaire et Apollinaire.

À suivre…

L’Œil de celui qui regarde — The Eye of the Beholder

Bonjour, nous sommes lundi et je viens juste de publier ma petite macro sur le site Macro Mondays. A priori pas là de quoi faire une chronique mais le défi proposé pour ce lundi 29 avril 2019 m’a bien plu et j’ai envie d’en parler avec vous. Le thème s’intitule : Eye of the Beholder, en français L’Œil de celui qui regarde. L’idée est que la beauté — d’une création quelle qu’elle soit, peinture, photographie, sculpture… — est avant tout dans le regard du spectateur. L’animateur du défi souhaite donc voir des choses qui ne sont pas habituellement considérées comme belles ou artistiques mais qui le sont pour nous.

Continuer à lire … « L’Œil de celui qui regarde — The Eye of the Beholder »

Home Made Art

Cette photo — dont je suis l’auteur — vient d’être retenue comme couverture du groupe flickr Home Made Art . Bien évidemment, mon ego s’en est trouvé temporairement flatté mais le soufflé est vite retombé. Toutefois, après réflexion, je pense que ce petit événement n’est pas négligeable. Il est chargé de sens et mérite bien sa photochronique.

Continuer à lire … « Home Made Art »